PHOTOS

SAHARA

AFRIQUE NOIRE

SAHARA
AFRIQUE NOIRE
2007 / 2011 - 45 000 Km - En Saviem TP3 4x4
A la recherche des elephants sauvages du Gourma
 

ACCUEIL

e-mail


Voyage en
THAILANDE


SAVIEM TP3 4x4


VIE A
BORD

2007 - 2008
SAHARA
AFRIQUE NOIRE
10 mois / 20 000 Km
Maroc - Mauritanie - Mali

A la recherche
des elephants sauvages
du Gourma

Album Photos 1ere partie

PREPARATION

FORMALITES

BILAN


2009
Balade
au

Maroc

2009 / 2010
Au
Coeur
des
Dunes

2010
La
Piste
Oubliee

2011
Les
mois
passent

L'emoi
reste


Conduire

dans le

SAHARA


Liens autres
SITES


ANCIENS

VOYAGES


Un chat
Voyage
en Afrique


TERRAIN a VENDRE
6 380 m2
PHOTOS - INFOS

Proche de la jolie ville
fortifiee de Taroudant (Maroc)





PAGES

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGES

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGES

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGES

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGES

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGES

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGES

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGES

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

P A N O R A M I Q U E S         F A N T A S T I Q U E S !  

Liste des petits problemes
durant les 1eres annees d'utilisation
26 000 premiers Km - France - Espagne - Maroc.

AUTRES BILANS : Cliquez ici

Temperature moteur (pas besoin d'un chauffeur pour chauffer)
Le moteur 720 Man monte sur les camions de la gamme Renault "JK" et "TRM 2000 4x4" de l'armee possede un radiateur 30% plus grand que celui installe d'origine dans le TP3.

Ces dimensions ne permettent pas de le monter dans le compartiment moteur du TP3. Le radiateur principal de refroidissement moteur reste donc celui du moteur d'origine TP3.

Dans le desert en ete j'ai du fixer une bache sous le chassis avant afin de canaliser l'air vers le radiateur. Cela ameliore un peu sur route lorsque on peut rouler avec une certaine vitesse.

Avec le montage du 2eme petit radiateur, modele voiture, fixe sur le pare-buffle avant et connecte aux durites de chauffage de la cabine cela ameliore bien sur le refroidissement.
Avec le carter arriere, "fait maisons" par un forgeron de Taroudant, de ce radiateur auto sup. et 2 durites orientees dans les bouches d'entree d'air frais de la cabine avant et place derriere la calandre ; cela apporte un complement d'air chaud dans la cabine bien agreable l'hiver

Pour le voyage Sahara / Afrique Noire 2007 / 2008 j'ai remplacer le petit radiateur supplementaire par le grand radiateur d'origine monte sur camion Renault JK. Il est a present fixe sur le pare-chocs en partie basse et sur le pare-buffle en partie haute. Absolument aucun probleme de chauffe durant tout le voyage y compris sur de longs trajets en 1er / 2eme dans le sable et en poids total en charge de 4 500 Kg.

Pas de vase d'expansion pour le liquide de refroidissement, pourtant aucun besoin d'ajout de liquide de refroidissement.

Vibrations - fuites d'huile
(n'etait que poussiere reve une vidange dans l'essieux)
Au debut, tous les ecrous ont tendance a debloquer. Sur un ancien alternateur (celui avec le regulateur separe) il n'a jamais ete possible d'empecher les ecrous interieurs de se faire la belle. Avec un nouvel alternateur 70 A (avec regulateur integre) plus de probleme. Tous les ecrous ont donc ete soigneusement bloques avec rondelles et/ou colle.

A controler la fixation de la masse sur le chassis, les connexions du demarreur, les connexions des bougies de pre-chauffage...

Pour varier les plaisir, c'est le carter cache-culbuteur qui se desserre et occasionne un bain d'huile general tout autour et sur l'alternateur.
Le joint de ce carter a donc ete change pour arreter les fuites d'en haut.

Cela a permis de s'apercevoir qu'il y avait egalement des fuites +bas. Donc resserrage des ecrous du carter lateral droit cote pompe a vide.

Puis, c'est une petit fuite de gasoil sous la pompe a injection.
L'une des 4 durites d'arrivee de gasoil dans le bloc moteur fuit un peu. Demontage, par l'ecrou arriere d'abord puis l'ecrou avant, 1/2 heure pour chercher le petit ressort qui s'etait sauvé et qui se trouve a l'interieur de la connexion du tuyau avec aussi une petite bille a ne pas perdre. Remontage et le tout bien bloque.

D'autres vibrations arrivent lorsque l'on approche les 110 Km / h en roue libre, dans les longues descentes a 6% sur l'autoroute effectuees quelques fois seulement - juste pour voir. Mais en conduite normale, moteur, boite et roues en prise et meme a 90 a Km / h ; aucune vibrations.

L'ecrou de la prise de masse des batteries moteur monte sur chassis, sous passage de roue avant gauche se debloque. En 2eme transformation j'ai donc boulonne cette prise de masse sur la fixation du siege chauffeur. Ce siege chauffeur d'origine se demonte tres facilement en tirant sur le fer "u" place sur le cote gauche exterieur, au niveau du rail, puis soulever le siege. Le retour (-) se fait donc par la carrosserie, puis le chassis. Plus de probleme de contact rouille et possibilite de resserrer le boulon a l'abri de la pluie, neige...

Un ecrou c'est defait sous le tableau de bord, des cosses de fils electriques en ont profiter pour se sauver. Plus de veilleuse-code-phare, plus de clignotants. Ce n'est pas grave, il suffit de bien tout bloquer.

La plaque moteur laterale droite qui ferme le moteur et sur laquelle est fixee la pompe a vide des freins c'est legerement fendue avec pour resultat une fuite d'huile d'env. 1 l. tous les 10 Km, soit 10 l. d'huile / 100 Km c'est beaucoup ! D'apres le garage RVI de Meaux (Est de Paris) qui a effectue la reparation rapidement et tres aimablement, ce probleme est banal. C'est la pompe a vide qui a de mauvaises vibrations !
Je venais de faire 2 jours d'autoroute a +90 Km/h : c'est trop vite.
(du fait de mais rapports de ponts courts le moteur tourne trop vite a 90 Km/h).

Les boulons de fixation echappement-bloc moteur se devisent et/ou se cassent dans le bloc. Remplacement de la pate a joint (forte chaleur sur echappement en sortie moteur) par des vrais joints et remplacement des boulons-ecrous effectue.

Arbre de transmission (aupres de mon arbre je vivais heureux)
Comme tant d'autres je crois, il a rendu l'ame dans des gorges au Maroc. C'etait celui monte d'origine sur le TP3 essence sans graisseur. Heureusement j'avais en rechange la transmission monter sur le modele diesel avec graisseurs. Et pourtant j'evite toujours toute acceleration (ou frein moteur) brusque, surtout avec le moteur 720. J'aurais du controler le serrage des boulons de cet arbre, surtout que j'ai senti depuis 100 Km, a l'occasion des quelques "departs arrets" qu'il y avait comme un a-coup dans la transmission.

Electricite (etre bien dans son jus)
Le mano de pression d'huile ; il marche, il ne marche plus, il remarche... mais pas de quoi s'affoler, il a fini par se reparer tout seul.

Dernierement le feu veilleuse ARG ainsi que la petit lampe de la plaque mineralogique AR ne fonctionnent plus. Puis elles refonctionnent.
A une autre periode, le voyant de phare clignote, cela n'a dure que quelques jours. Mais finalement, a present, et sans reparation, tout refonctionne normalement. Peut-etre qu'un TP3 si on le repare il est content mais si on ne le repare pas il se repare de lui-meme.

Graissage (de bon gre sage)
Graisser regulierement les multiples graisseurs en particulier ceux de la direction pour eviter d'avoir un jour un camion qui "flotte" encore plus. Dans le desert, en ete et en zone tres empoussiere il faudrait graisser presque tous les jours.

Le but bien sur etant d'empecher le sable d'acceder aux roulements a billes (situes dans les croisillons des arbres de transmissions...) ou dans les cannelures qui permettent aux arbres de transmission de modifier leur longueur en fonction du debattement de la suspension... En effet, le sable et la poussiere qui l'entoure absorbe l'huile indispensable pour eviter le frottement metal sur metel donc chaufffe donc casse et en plus le sable (verre, papier verre) est tres abrasif.

Par contre, la commande d'accelerateur, la tringle de commande d'embrayage... ne doivent pas etre graissee dans le sahara car graisse ou huile+sable = ciment qui bloque. En arrivant dans le Sahara certaines choses doivent etre tres bien et en permanence graissees alors que d'autres doivent recevoir un theiere d'eau bouillade pour etre debarrassee de tout gras.

Roue de secours (le supplice de la roue) Photo
Elle est lourde, elle est encombrante et de plus elle ne sert jamais.
Finalement elle a trouve sa place sous le chassis arriere avec un petit treuil "fait maison" toujours par le meme forgerons de Taroudant.

Dans le desert, lorsque l'on a le temps et la place de reparer une eventuelle crevaison, il serait peut-etre preferable d'emporter quelques chambres a air, des rustines et de la colle et employer les 65 Kg de la roue de secours a transporter des choses +importantes (eau, carburant).

Ensablement
(en sable ment : Moa Monsieur ; je ne m'ensable jamais ! )
(et si tu ne t'ensable jamais ; tu fais comment pour t'amuser ? )

3 ensablements en 43 000 Km !!! 
Pour ne pas forcer la transmission (moteur puissant), je ne degonfle pas trop les pneus et cela m'oblige a chercher des zones moins sableuses. Je rentre doucement dans la zone. S'il y a ensablement, ce n'est donc pas profond (puisque l'elan des 4,4 tonnes n'a pas conduit le camion trop loin), facile alors de sortir doucement en marche arriere et de chercher un autre passage. Ce n'est pas la place qui manque et lorsque on a le temps !
Cela consomme du gasoil mais un ensablement en consomme aussi (plus beaucoup d'eau en ete pour les forcas qui pellent, qui tirent les plaques....).
Les passages mous mais courts que l'on est certain de pouvoir traverser se traversent quant a eux avec l'elan, grace au poids du camion, en 4x4 et en ligne droite.
Toujours pour eviter de forcer sur la transmission, remorquer en 4x4 (pour repartir la force sur les transmissions avant et arriere et les 4 demi arbres de roue mais :

TOUJOURS
EN LIGNE DROITE et SANS ACCOUPS

et en lachant l'accelerateur au moment du choc
a la tension du cable puis re-accelez en douceur

Eloigner les personnes (ce qui est presque impossible tant chacun veut aider) d'une distance equivalente a 2 cercles du diametre de la longue du cable ayant pour centre chacun des 2 points d'encrage du cable en cas de rupture du cable ou d'une des 2 fixations (tu te la prends dans les dents ; t'est content ! ).

Si la fixation du vehicule a tracter et solide, utiliser un petit "elan" pour "decoller" le vehicule plutot que de forcer depart arrete seulement lorsque le cable est tendue.
Si le TP3 est lui-meme dans une zone tres sableuse, il est possible de remorquer l'autre vehicule ensable jusqu'a une zone +dure par des petits coups successifs sans ensabler le TP3 et toujours a condition que la fixation du vehicule a tracter soit tres robuste et toujours sans accoups sur la transmission en se preparant a lacher l'accelerateur au moment du choc du a la tension (pour ne pas creuser le sable, pour ne pas casser les transmission).

Le moufflage (pour tracter un vehicule lourd ou ensable ou etant soit meme dans le mou) multiplie la longueur de cable necessaire mais divise d'autant l'effort a exercer. En double par exemple on exerce 2 fois plus longtemps (sur le double de distance) un effort 2 fois plus faible. Si ce n'etait les frottements ; un bonhomme de 80 Kg pourrait soulever les 4 tonnes de son vehicule en moufflant 4 000 /80 = 50 fois donc soulever de 1 m. en tirant sur une longeur de 50 x 1 m. C'est exactement l'equivalent d'un levier. Et si en plus le dit bonhomme utilise un tire-fort manuel... Comme disant l'autre (Archimede) : "donnez-moi un point d'appui et un levier et je souleverai le monde".

< Tire-fort +poulies de moufflages.

Charge utile (mais pas toujours)

Bien sur il supporte bien la charge. Personnellement je suis autour de 4,4 tonnes dans le desert avec une fois jusqu'a maxi 4,65 tonnes.
Toujours sans demarrage ou frein moteur brusque. Au-dela je crains de faire trop forcer les transmissions ; toujours du fait de la puissance du moteur Man 720 (et lorsqu'on est ensable cela semble encore +lourd).

Demarrage par temps froid
(des marrages pas marrants du tout)
Nous habitons a 939 m. d'altitude, entre la Loire et l'Ardeche et lorsque la temperature exterieure tourne autour de 0 degre il devient vite impossible de demarrer sans un petit coup de "StartPilot".

Prevoir 1 h de yoga avant d'entreprendre l'impossible et luter contre l'adversite avec tout le calme que cela requier.

D'apres le concessionnaire R.V.I. les bougies de prechauffage sont O.K.
Je fais fonctionner les bougies de pre-chauffage env. 1 mn.
(la conduite entree d'air moteur est alors brulante, a ne pas toucher)
Je fais tourner le demarrreur (plusieurs secondes) en accelerant (attention, si les connexions "+" et "-" au travail pour prechauffage et demarrage ne sont pas parfaites ; ecrou desserre... les fils chauffes jusqu'a bruler)
Le moteur tourne avec le demarreur ; au debut aucune fumee, puis fumee blanche et au demarrage un panache de fumee noire.
Apres demarrage je laisse tourner le moteur avec l'accelerateur a main sur un ralenti legerement accelere, beaucoup de fumee blanche.

S'il fait froid et que le moteur ne demarre pas :
Je laisse refroidir les bougies de prechauffage (env. 5 mn.).
Demarrage en vaporisant du StartPilot
(dans un trou fait "maison" dans la durite d'entree d'air au dessus du moteur)
Continuer a coup de vaporisation successifs durant les premiers tours moteur apres demarrage.

Ne pas oublier de refermer avec un boulon le trou dans la conduite d'arrivee d'air apres demarrage.

Saviem preconise : (sans rire)

  • Faire tourner le demarreur env. 10 secondes
    Puis faire un pre-chauffage d'env. 15 secondes
    Puis demarrer (si possible, ou recommencez l'operation - s'il reste encore du jus dans les batteries ! )
    Le demarrage a froid vous parait complique : a moi aussi !

Une petit panne :
Moteur tourne lentement comme si les batteries etaient vides.
De la fumee sort de dessous la pompe a injection.
En fait c'etait simplement la masse (en 2eme montage prise sur les fixation du siege chauffeur) qui etait devenue mauvaise sans pourtant etre oxydee !
La masse, au moment de la mise en route du demarreur, passait alors par un autre chemin (un cable avec gaine qui brulait, d'ou la fumee) pas suffisament gros ou suffisament conducteur pour transmettre toute l'energie demandee par le demarreur.
En depannage, les 2 cables de demarrage branche du "-" batterie directement sur bloc moteur.

Enfin, j'ai refait le montage "-" batterie / Coupe circuit / Masse directe sur le bloc moteur et avec un cable +gros et a present, le demarreur fait tourner le moteur +vite ce qui a pour effet d'ameliorer le demarrage.

Coups de volant (coups de veaux lents)
Des que l'on quitte le goudron pour la piste et encore +en hors piste, dans les oueds... la moindre pierre touchee par une roue AV occassionne de violents mouvements du volant. Cela fait 30 ans que je conduis avec tous les doigts a l'exterieur du volant alors, lorsqu'il veut bouger brusquement tout seul ; je le laisse faire. Attention : pouces a l'interieur du volant et on risque vraiment de se faire tres mal.

Le bruit
(le bruit d'un avion pour le prix d'un vieux camion ; elle est pas belle la vie ? )
Si, meme en option, l'auto-radio n'est pas propose, c'est parce qu'il serait de toute facon impossible de l'entendre. Au debut, avec mon epouse, on a bien essaye de se parler, mais on a vite abandonne. Plutot que de hurler, nous nous refugions dans de longues etapes de meditation. Le capot moteur a pourtant eu droit a une bonne couche de goudron interieur, comme tout le bas de caisse avant.
On pourrait essayer avec un casque sur les oreillles, mais lorsque je n'entends plus les bruits mecaniques je suis inquiet, alors !

Pot d'echappement (un pot aime)
En France, pour eviter d'asphyxier les passants (enfants) au demarrage et les cyclistes en cote (on roule presque a la meme vitesse qu'eux), la sortie est deviee cote gauche. L'ensemble tuyau-detendeur tres agee fuit regulierement, les gaz entrent alors dans le camping-car et c'est particulierement desagreable.
Il est re-soude regulierement et il en sera ainsi tant que je ne me decidais pas a opter pour un ensemble neuf bien monte sur des silents-blocs bien etudiers.

Un boulon de fixation du collecteur d'echappement c'est casse dans le bloc moteur. Changement de tous les boulons, ecrous et joints du collecteur.

Un ensemble neuf sera donc monte en 2007 pour le grand voyage en Afrique avec sortie cote droit
- Les premiers 30 000 Km seront effectues sans plus aucun probleme de pot malgres les vibrations, les saut hors piste...
- Et alors je me dit (a moi-meme) : C'est bien fait pour lui, il n'a plus de souci ; il s'ennuit.

Embrayage
(ambre et age - un voyage merveilleux ... pour un vieux)
La marche arriere et la 4eme craquaient en retrogradant. Pour passer la marche arriere je devais donner un petit coup de marche avant et instantanement passer la marche arriere. La cause en etait le reglage de la commande d'embrayage detendue. 2 tours de clef ont tout de suite eu raison de ce petit probleme.

  • Tension de la tige d'embrayage cote boite de vitesses en desserrant un tout petit peu les 2 ecrous.
    Normalement env. 1 fois en 20 000 Km.

Pression d'huile (aima nos maitres)
En cote, la pression d'huile chute en meme temps que le regime du moteur ; c'est normal.

Chute de pression d'huile dans le sud de l'Espagne en aout. A la vidange l'huile est fluide comme de l'eau.
Changement immediat de l'huile et du filtre. Et c'est repartir.

La cosse du mano de pression d'huile fixee au bloc moteur a ete changee (cassee).

Filtre a air (Aere deux passants faire)
La cartouche seche d'origine sur le camion Renaudt JK coute env. 80 euros chez R.V.I. !!!!

Pour eviter de la changer trop souvent, la prise d'air a ete installee sur le toit, au dessus de la cuisine arriere. A 3 m. du sol et au niveau des roues avant, il n'y a pas beaucoup de poussiere.
D'autre part, la fixation interieur, sous la cuisine, sur la parroie du coffre a gaz, de la marmite de filtre a air permet un nettoyage meme lorsque dehors il y du vent de sable, qu'il pleut, qu'il vente ou qu'il neige ou le tout a la fois. Fermer eventuellement par un sac plastique la prise d'air exterieure de toit et ne pas oublier de l'enlever apres nettoyage du filtre avant de redemarrer.

ATTENTION :
Si toit plein de neige ; toi pas oublier de degager la neige
autour de la marmite d'aspiration d'air avant de demarrer.

Et sur la neige ?
(a peine un peu moins bon ... qu'un savon)
Essais sur route, en cote legere, couverte de neige, par -de 0 degre, apres le passage du chasse neige = Demarrage en 1ere puis meme en demarrant en 2eme, en douceur maximum ; c'est pas complique, le vehicule n'avance pas d'un centimetre !
Les roues arriere en 9.00 x16 (monte d'origine), pneus Michelin presque neufs, gonfles a bloc a 4 Kg tournent dans le vide.
Avec le crabotage du pont avant (4x4) tout redevient normal comme s'il n'y avait pas de neige. Demarrage en 1ere ou en 2eme on oublie totalement qu'on est sur la neige.
En cote ou en descente, en ligne droite ou en virage serre : c'est miraculeux.

Au demarrage et en virage le camion tourne tres bien, il ne va pas tout droit comme avec la Lada Niva lorsque l'on bloque le difference central. Le train avant du camion, plus lourd que la Niva, adhere sans doute mieux.

Par contre combien de virages peut supporter la boite de transfert, qui n'a pas de differenciel entre les ponts avant et arriere, avant de rendre l'ame ?
On peut compter sur le glissement des roues sur la neige pour compenser les differences de distances parcourues entre les roues avant et arriere mais le poids du camion ne facilite pas le glissement.

Si la neige est molle, l'adherence des roues arriere seules est bien sur bien meilleur. 

Pour rentrer a la maison a Burdignes (France) le 20 mars 2006.
"le climat se rechauffe peut-etre mais nous on se gele ! "

La rouille (l'Art ? ... Ouille ! )
Le camion a totalement ete refait interieur et exterieur avec plusieurs couches successives (peinture anti-rouille, goudron, couche de protection avant peinture... et pour finir peinture exterieure bordeaux en 4 a 6 couches selon les endroits.
Avec nos routes salees l'hiver, chaque annee il faut reprendre toutes les taches de rouilles dans le chassis.

Porte coffre a gaz (pour cuire les pates au gaz et les cuire assez
Pour avoir neglige de graisser les charnieres de la porte du coffre a gaz ; la rouille a l'interieur de l'axe a soude l'une des 2 charnieres. Pour ouvrir la porte j'ai du casser la charniere. A present refaites avec de tres pratiques elements de retroviseurs.

Pare-buffle arriere (pare-buffle, pour le Sahara ... Frimeur ! )
En faisant une marche arriere, j'ai pulverise contre un talus invisible car couvert de neige, le pare-buffle arriere cote gauche. Pour ne pas faire trop lourd, les tubes n'etaient pas tres solides et avec le poids du camion, le moindre choc fait des degats.
En tout cas les tubes ont bien protege la carrosserie qui n'a pas ete touchee
.

Fuite joints niveau pont AV (appelez le 22)
A chaque freinage brusque il y avait un fort grincement. De la graisse passe de la partie cardan a la partie frein a tambour pour venir salir les garnitures de frein AV. Remplacement des joints, nettoyage des garniture.
A present il fait toujours le meme bruit en freinage brusque mais le garagiste dit que c'est du au residu gras qui ressort de l'interieur de l'amiante des garnitures de frein lorsqu'elles sont chaudes.
Et il avait bien sur raison, plus aucun bruit apres quelques centaines de kilometres.

Remplacement du compteur
(pour nous conter une belle histoire)
Remplacement du compteur vitesse-kilometrage et du tableau de bord par la meme occasion. 24 835 Km reels au moment du remplacement. Nouveau compteur a 6 862 Km soit Km reel au moment du remplacement : 6 892 +17 973 = 24 835 Km reel.

1 : Plancher du coffre de pavillon
- 2 : Gros plafonnier
- 3 : Thermometre +100
- 4 : Projecteur exterieur pour diner dehors
- 5 : Eclairage du tableau de bord
- 6 : Feux de brouillard arriere
- 7 : Projecteur de marche arriere
- 8 : Avertisseur sonore de recul
- 9 : Eclairage interieur arriere
        et porte separation cabine / arriere
- 10 : Temperature eau moteur.

Chauffage / chauffe-eau Truma
- "Une casserole fait tout aussi bien pour seulement 3 francs 6 sous".
- "Pas assez cher mon fils".

Actuellement en panne. A demonter et a etudier et eventuellement a faire reparer par un specialiste. Merci l'electronique embarquee !  Pour un voyage il est preferable d'utiliser un chauffage +classique et pour chauffer l'eau ; une casserole sur la plaque de cuisson que l'on verserait dans un bidon de 5 ou 10 litres en hauteur descendant au robinet par gravite ferait tout aussi bien l'affaire et pour beaucoup moins cher.

Direction
Chez Hansathai Travel les patrons voyagent aussi ; et ... pas qu'un peut !

En tournant le volant au maxi cote gauche j'ai senti une resistance puis un petit crak et ca c'est debloque et a present pour tourner a droite si le pont AV est en charge, en freinage par exemple, a vitesse reduite il y a parfois ce point de resistance. Mon mecanicien me dit que ce n'est pas si grave et il a toujours, a ce jour, ete de bon conseil. En effet, en gardant toujours le bon niveau d'huile dans le boitier de direction c'est presque imperceptible.

Les caoutchoucs sous les rotules de direction cote roues seraient a changer mais je n'ai pas trouve chez Renault les caoutchoucs d'origine il faudra en bricoler sur mesure mais pour l'instant les morceaux sont maintenus autour de l'axe par du scotch d'emballage et cela va tres bien depuis +20 000 Km.

Dans la rubrique soufflets caoutchouc, ceux des amortisseurs AV et AR sont morts depuis longtemps et cela ne derange vraiment personne.

Hiver 2009
(a la fin de la premiere partie 10 mois - 20 000 Km - Sahara / Afrique Noire)
Apres le remplacement du demarreur par la piece de rechange qui avait ete refaite a neuf le moteur est alors entraine beaucoup plus vite et demarre donc beaucoup mieux.

Apres avoir remplace la sortie AR de la boite de transfert par la piece d'origine pillee sur la boite de transfert de rechange il n'y a plus aucune petite fuite d'huile de ce cote la aussi.

Apres avoir fait remplacer les 4 injecteurs il y a beaucoup moins de fumee au demarrage, le bruit du moteur est plus doux et il a un peu plus de puissance.

Apres avoir fait regle les culbuteurs et reviser la pompe a injection nous avons +de puissance, meilleur demarrage, moins de fumee et moins de bruit.

Pour le reste ; tout va bien !

> Preparation 2009 / 2010 : CLIQUEZ ICI
> Preparation 2010 : CLIQUEZ ICI
> Preparation 2009 : CLIQUEZ ICI

 

Vous n'avez pas l'habitude d'aller ainsi seul et hors piste des jours durant ? Soyez prudent.

Le Sahara c'est grand,
a pied c'est infini !

  • Et si vous ne vous sentez pas ; restez sur piste, les paysages y sont souvent tres jolis aussi.
  • Un voyage reussi c'est celui dequel on revient en pleine forme avec tout son materiel.
 
 PREPARATION ITINERAIRE BILAN
 Le camion Bureau Mobile SUR CETTE PAGE